how to

visit website

click here

view more php tutorials

read more

logo

 

tour du monde

Retrouvez notre CARNET DE BORD tour du monde.

De retour en France depuis

logo

Tour du monde

Notre position actuelle

Donate using PayPal

Nom:
Message:

Partager !

Add to: JBookmarks Add to: Facebook Add to: Windows Live Add to: Digg Add to: Del.icoi.us Add to: Yahoo Add to: Google

Retrouvez-nous sur :

find_us_on_facebook_badge

Trivago

Large choix dhôtels pas chers sur trivago.fr

Newsletter

Inscrivez-vous dès aujourd'hui pour être mis à jour régulièrement




2 jours à Magnetic Island

Carnet de Bord - Australie

Assise à l’ombre d’un cocotier sur la plage de Townsville (capitale de la région Nord du Queensland), il me tarde de raconter notre séjour sur Magnetic Island… Nous revenons d’une escapade de deux jours sur cette superbe île où une forêt d’eucalyptus occupe plus de 80% de l’île ! Qui dit eucalyptus en Australie, dit KOALA. C’est pourquoi nous étions si curieux de visiter ce petit bout de terre situé à 8 kilomètre au large de Townsville.

Mercredi 19 Mai, 6H00 du matin : après une nuit bercés par le bruit des allers-retours des camions (nous avons dormi sur une aire de repos pour les routiers), nous nous levons de bonne heure afin de prendre le premier ferry. Notre sac à dos bien chargé (nous avons ressorti la tente pour l’occasion et tout notre matériel de camping puisque notre van restera sur le parking du ferry pour une nuit) et nos billets de ferry en poche, nous sommes prêts pour visiter à pied Magnetic Island avec au programme : 30 kilomètres de randonnée, découverte des plages sauvages et rencontre avec la faune Australienne (il parait que la forêt de Magnetic Island regorge d’animaux).

7H30 : nous amerrissons sur l’île avec quelques imprévus : notre seule bouteille d’eau de 2 litres vient de se vider entièrement dans le sac à dos de Maxime. Résultat : nous arrosons la salle de repos du ferry et toutes nos affaires sont trempées ! Bref, on s’est bien fait remarquer sur le quai en éparpillant papiers, matelas, tente et vêtements pour qu’ils sèchent au soleil (au moins, les habitants ont bien rigolé !).

dsc_0440

8H30 : nous reprenons la route après avoir racheté une bouteille d’eau (essentielle sous ce climat tropical), nous entamons notre randonnée. Notre première partie de chemin dans la forêt est très agréable, on surplombe l’île et la vue est magnifique. Pour la deuxième partie de la randonnée, nous nous trompons 3 fois de chemin, faisant alors des allers retours en vain… Nous tournons en rond dans la forêt sans trouver la bonne direction, nous abandonnons donc après 45 minutes de marche et nous décidons alors de suivre la route principale de l’île. Ces 3/4 d’heure perdus dans la forêt nous ont tout de même permis de nous retrouver nez-à-nez avec 3 walibis. Finalement, ce n’est pas si mal de se perdre parfois…

12H00 : nous arrivons au camping ! Nous plantons notre tente sur un terrain très exotique où perroquets, walibis, opossums et lézards ont élu domicile.

14H00 : à la découverte des plages ! Nous avons passé une après midi sur la baie de Horseshoe avec un temps magnifique. Le seul côté frustrant de toutes ces longues et belles plages Australiennes : c’est que nous devons nager dans un certain périmètre limité par des filets afin d’éviter les piqures de méduses ou la rencontre d’un crocodile de mer…  Et oui, la nature est hostile ici…

dsc_0348

17H30 : on assiste à un sublime coucher de soleil sur cette plage où forêt et océan se côtoient. Puis la soirée commence. On boit un verre au camping et on mange notre « plat de Tour du Monde préféré » : des pâtes ! (j’aurais dû noter le nombre de kilos de pâtes ingurgitées depuis le début de notre tour du monde… je pense que le chiffre serait impressionnant !). Puis, sur le chemin du camping, entre la cuisine et les sanitaires, nous rencontrons un couple nous saluant en disant « buenas », nous répondons avec un grand sourire « Hola ! » (on est toujours hyper contents à chaque fois que nous rencontrons des personnes d’Amérique latine). Et là, la dame s’exclame en voyant que nous parlons espagnol, elle nous tient alors tout de suite le bras et entame la conversation avec joie. Cet échange de 20 minutes avec ce couple originaire de El Salvador nous a ravi : quel bonheur de parler espagnol ! Et quel bonheur de rencontrer des gens aussi chaleureux ! Nous nous sommes alors endormis le sourire aux lèvres.

Jeudi 20 Mai, 7H30 : le bruit des perroquets nous a rapidement réveillés. Nous sommes donc partis de bonne heure en randonnée sur un chemin où, parait-il, on devrait voir des koalas. Notre mission du jour : trouver un koala ! Après une heure de marche à travers les eucalyptus, nous ne voyons toujours pas de petites bêtes au pelage gris… Nous profitons tout de même de cette balade pour admirer les vues splendides sur les petites criques sauvages de l’île. Quand, un moment, je vois dans mon champs de vision une boule de poils grise suspendue à un arbre. J’appelle Maxime qui marche devant moi pour lui montrer ma découverte : un kaola ! Il dormait sur son arbre, très relaxe. C’était simplement trop mignon. Nous sommes restés assis à l’observer… Bon d’accord, un koala n’est pas très dynamique : ça dort, ça mange et ça joue (parait-il, mais seulement 1H par jour !). On l’a donc regardé dormir mais c’était magique...

dsc_0436

15H00 : l’heure du retour a sonné ! Nous rentrons sur la Côte Est ce soir, nous reprenons alors nos sacs à dos pour faire la route du retour.

Ce mini séjour loin de la Côte nous a enchantés : c’est tellement ressourçant de s’évader en sac à dos, sans avoir de plans précis, de marcher au milieu de la faune et la flore Australiennes… Quelle liberté !

 

Le saviez-vous ? Un Koala dort environ 20h par jour! Les 4 heures restantes, il les occupe en mangeant et en jouant un petit peu. Il a aussi besoin de 20 eucalyptus pour lui tout seul pour se nourrir ! Ainsi, il ne peut pas vivre en groupe.


Pour plus de photos de Magnetic Island, cliquez ici.

Commentaires (7)
  • laetitia
    c'est énorme! j'en connais plus d'un qui aurait aimé vivre ce moment avec vous!
    gros bisous!
  • Ben & Elo  - Ds petits coins de paradis sur Terre
    Coucou les loulous,

    Vous dénichez vraiment de jolis petits endroits !
    ça laisse rêveurs !
    Embrassez nos amis les koalas pour nous.

    Vive le côté 2 de tens' des konalalas !

  • Tata Titi
    Je n'ai pas écrit depuis longtemps mais je suis toujours avec grand plaisir
    votre périple.

    Et aujourd'hui, je dois vous dire que je craque pour ce petit koala! Quel
    bonheur de pouvoir observer ces petites bêtes dans leur "univers"!
    Continuez à bien profiter.

    Bises à vous deux.
  • Caliméro  - C'est pô juste
    Bah mesdames, dire que vous trouvez un koala qui dort 20h par jour (tous les
    jours!!) mignon, et que moi ma koala va pas supporter je reste 1h30 sur le
    canapé à regarder France-Costa-Rica...
  • PADDY
    Finalement, je voudrais être un koala
  • josiane
    Ca fait plaisir de vous retrouver ! Superbes reportages ! Bises
  • Kevin
    "un koala n’est pas très dynamique : ça dort, ça mange et ça joue
    (parait-il, mais seulement 1H par jour !)"

    Comme MAxime en fait, mais on le trouve sympa aussi.

    Bisous
Ecrire un commentaire
Your Contact Details:
Commentaire:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img]   
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
Security
Saisissez le code que vous voyez.

!joomlacomment 4.0 Copyright (C) 2009 Compojoom.com . All rights reserved."


hc logo fr rgb