how to

visit website

click here

view more php tutorials

read more

logo

 

tour du monde

Retrouvez notre CARNET DE BORD tour du monde.

De retour en France depuis

logo

Tour du monde

Notre position actuelle

Donate using PayPal

Nom:
Message:

Partager !

Add to: JBookmarks Add to: Facebook Add to: Windows Live Add to: Digg Add to: Del.icoi.us Add to: Yahoo Add to: Google

Retrouvez-nous sur :

find_us_on_facebook_badge

Trivago

Large choix dhôtels pas chers sur trivago.fr

Newsletter

Inscrivez-vous dès aujourd'hui pour être mis à jour régulièrement




Le peuple Huichol

Carnet de Bord - Blog Mexique

Nous avons expliqué dans un premier article le déroulement de notre semaine au village Huichol. Nous aimerions maintenant partager quelques anecdotes afin que vous puissiez mieux comprendre leur culture et leur quotidien.

Le feu : un homme du village nous a expliqué que le feu est sacré pour les Huichols. C’est un moyen de communication avec leur Terre mère. Il a même comparé leur feu à notre Internet, en nous disant que c’est leur moyen de communication et de connexion avec tous les hommes. En gros, « c’est internet sans câble » nous a-t-il résumé. Cette comparaison nous a semblé drôle mais très représentative.

p1010307

Les jupes des femmes Huicholes : Ces jupes ne sont pas portées en guise de symbole féminin, ces jupes sont une image : la Terre a une « jupe » qui protège tous ses habitants (la jupe étant : les arbres, l’herbe, la terre, l’eau, les montagnes). La jupe de la Terre est donc une couche protectrice. Les femmes Huicholes portent alors, comme la Terre, leur jupe, symbole de protection maternelle.

Les accouchements : Les femmes Huicholes accouchent dans leur village sans sage-femme ni médecin. Il y eu un temps où elles descendaient en ville pour accoucher à l’hôpital. Mais, se rendant compte que les médecins mexicains leur posaient un stérilet, sous l’ordre du gouvernement (afin de mettre fin à la population Huichole), elles accouchent désormais dans leurs montagnes.

L’exclusion : la communauté Huichole est oubliée par les Mexicains et surtout non respectée. Certains se sont même demandés, il y a des années, si les Huichols avaient une âme. Le mépris envers cette population est omniprésent dans les villes mexicaines.

p1010054b

L’âge du doyen du village : je trouve cette anecdote très touchante c’est pourquoi je voudrais la partager avec vous. Lors de notre premier jour au village, je me suis assise à coté du douanier. Puis je lui demande son âge, il me répond qu’il ne sait pas en souriant. Il me tend alors sa carte d’électeur qui datait de 1993 et sur laquelle il avait 55 ans. Je lui réponds donc qu’il a entre 71 et 72 ans. Il s’est mis à rire. C’était émouvant.

Les pieds nus des enfants : on nous a expliqué que les enfants marchaient pieds nus dès le plus jeune âge. Ce n’est pas un signe de pauvreté car marcher nus pieds est une manière de communiquer directement avec la Terre. L’enfant est en contact perpétuel avec sa Terre et elle le protège de cette manière.

p1010456

Le coca-cola : dans les montagnes Huicholes, il est plus facile de trouver du coca-cola que du lait ! Les camions de cette marque internationale se déplacent jusqu’au village pour faire les livraisons, tandis que le livreur de lait n’en prend pas la peine… Frown

Commentaires (5)
  • dieumegard
    trop cool, je peux aller vivre la bas, il y a du coca et des vans volkswagen !!!
    la classe :cheer:
  • cassandre
    ça à étais bien dans le car à t il étais joli ça va gros bissou de la classe de
    mr savary
  • DESEROIR
    Le non respect des êtres humains et de leur histoire !!! Pour le fric :?:



    Rien de nouveau, il reste des photos :!:



    Est ce que ça laisse réfléchir ???
  • Mexikatzin  - Iniciación como Guerreros.
    Estas son las palabras que los ancianos les daban a los jovenes guerreros cuando
    iniciaban su lucha por hacer un mundo mejor, dedicado a Maximme & Delphine:



    Para tí no habrá sol.

    Para tí no habrá muerte.

    Para tí no habrá dolor.

    Para tí no habrá calor.

    Ni sed, ni hambre ni lluvia,

    ni aire, ni enfermedad, ni familia...

    Nada te causara temor

    todo ha terminado para tí,

    excepto una cosa:

    El cumplimiento de tu deber

    en el puesto que has sido asignado,

    ahí te quedarás

    para la defensa de tu tierra

    de tu gente, de tu raza...



    (Nación Yaqui)



    Atte. Mexikatzin.
  • Anonyme
    Quelle grandeur d'âme de vouloir perpétuer le peuple Huicholes car que de
    difficultés rencontrées
    Comme le monde serait plus simple plus généreux plus humain si nos politiciens
    n'étaient pas si corrompus...honte à eux!
Ecrire un commentaire
Your Contact Details:
Commentaire:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img]   
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
Security
Saisissez le code que vous voyez.

!joomlacomment 4.0 Copyright (C) 2009 Compojoom.com . All rights reserved."


hc logo fr rgb